“le dessin de la semaine 16“

2015  Semaine 7
Tout autour du temps des lieux, MARION CHOMBART DE LAUWE

Marion CHOMBART DE LAUWE

“Dessin réflexion en abscisse et ordonnée —et finalement toujours désordonné— aidant à visualiser l’inscription d’un processus de création autour de la mutation des bâtiments, dans un rapport temps-espace. Les temporalités et territoires liés au projet étant multiples et complexes, les penser à l’aide d’un schéma permet de hiérarchiser les niveaux d’action en relation avec le temps de transformation du site.“
……………………………………………………………………………………………………………………….
MARION CHOMBART DE LAUWE est plasticienne et graphiste.
Formée au théâtre à partir de 1999 à la faculté de Toulouse parallèlement à des études d’anthropologie, elle se consacre pleinement aux arts de la scène en suivant une formation professionnelle d’acteur en 2002. Son travail artistique s’épanoui au sein des arts vivants durant une dizaines d’années. Sa pratique continue du dessin la conduit également à réaliser les objets de communication visuelle des projets dans lesquels elle s’engage. C’est ainsi qu’elle découvre ce qui deviendra par la suite une part importante de sa vie professionnelle : le design graphique. Après une formation qualifiante, en 2010, elle décide de l’intégrer à sa pratique artistique, sans cloisonnement. Contrairement à l’attention du graphisme portée à la communication d’un message, sa démarche plastique se veut libre et personnelle. Elle y développe un sens de l’exploration et de l’occupation des lieux où le dessin au trait trouve une place prépondérante comme mode d’écriture et de prélèvement. 
En ethnologie, elle a appris à aborder la notion de terrain par différents modes de prélèvements et d’occupation puis par la prise de distance nécessaire au positionnement théorique ; au sein des arts vivants elle a développé une relation à l’espace à travers l’engagement du corps, notamment par le biais de l’installation et la performance, enfin par le design graphique c’est les objets créés en amont qui occupent des espaces donnés. Dans son travail plastique —nourrit de toutes ces expériences et réflexions— le rapport de l’espace à l’objet et à sa représentation, est permanent. Cette relation s’exprime par un aller-retour continuel entre le travail d’atelier et une présence directe du corps en création, enrichi par le contact avec les occupants ou usagers des lieux. Son travail s’inscrit donc dans une démarche artistique pluridisciplinaire et s’efforce de prendre la température de ce monde à travers l’espace et sa représentation, gérant si possible avec humour et sincérité les paradoxes et complexités d’une société qui questionne continuellement les lieux qu’elle occupe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :