archive

Actualités des expositions

“Je ne sais pas si mes traces sont habiles, je dirais plutôt qu’elles sont malhabiles, c’est pourquoi peut-être elles me touchent et que j’ai du mal à les montrer aussi…“ 

BERTRAND SECRET, céramiste

Pour ceux qui n’ont pas pu venir et pour tous ceux qui sont venus,
voici quelques images de l’exposition “la consigne“ au Grand Palais.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Consigne 2
Merci à toute l’équipe du Salon Révélations pour leur accueil et leur confiance.
Merci à nos partenaires, Région Île-de-France, Muséodirect, Atelier Mériguet-Carrère pour leur soutien.
Merci aux 30 professionnels qui ont accepté de montrer les coulisses de leurs créations.
Merci à vous tous qui êtes passés sur le Salon Révélations.

Vos regards attentifs et vos remarques cultivées nous confortent dans la nécessité de développer le projet “la consigne“ qui, nous l’espérons, trouvera d’autres lieux de présentation et d’autres partenaires pour l’accompagner.
Affaire à suivre de près donc…

“Le dessin est une écriture pour parler des fondements de la pensée humaine, l’essence d’une mémoire partagée…“

ANNE-LISE COURCHAY, relieur parcheminier

Révélations 2015

Nous serons heureux de vous présenter l’exposition “la Consigne“ du 10 au 13 septembre 2015 dans le cadre de “Révélations, le salon des métiers d’art et de la création“ au Grand Palais à Paris.

Artisans, concepteurs, créateurs, faiseurs, chercheurs… nombreux sont ceux qui utilisent le dessin manuscrit pour consigner leurs intuitions, constituer un réservoir d’inspiration ou expérimenter de nouvelles directions.
Traces balbutiantes, esquisses “in progress“, projections de fantasmes ou dessins de synthèse réalisés après coup, tous ces tracés forment un ensemble insolite qui restitue la diversité des pratiques liées aux métiers d’art.
Ces étapes préliminaires, intimes et décomplexées, sont les gammes quotidiennes pour (re)connecter la tête et la main, l’esprit et la matière, la pensée et le geste.
Réalisés à l’abri de l’atelier et donc totalement deshinibés du regard de “l’Autre“, ces dessins, qui sont au plus près de la source créative, nous livrent la genèse de ce qui n’existe pas encore, l’occasion de percevoir autrement le monde de demain.

Marie-Anne Baccichet, verrier / Lucie Balanca, verrier / Emmanuelle Béduneau, feutrière / Pierre Bonnefille, peintre en décor, coloriste / Anna Borowski, sculpteur matériaux de synthèse / Isabelle Braud, créatrice d’objets en papier / Jean-Noël Buatois, coutelier / Mathilde Caylou, verrier / Etienne Champion, facteur de masque / Anne-Lise Courchay, relieur parcheminier / Clémentine Dupré, céramiste / Isabelle Emmerique, laqueur / Marion Fillancq, verrier bijoutier / Lucie Frolet, créatrice de mobilier en bois moulé / Marie Grimaud, joaillière / Martine Hardy, céramiste / Hypernuit, créateurs bijoutiers / Mathilde Jonquière, mosaïste / Aurélie Lanoiselée, brodeuse / Nathanaël Le Berre, dinandier / Sylvain Leguen, tabletier éventailliste / Patrick Loughran, céramiste / Olivier Melilli, orfèvre / Bérengère Paris, ennoblisseur textile / François-Xavier Richard, créateur de papiers peints / Anne-Lise Riond Sibony, verrier / Julian Schwarz, sculpteur sur bois / Bertrand Secret, céramiste / Alexandra Tollet, céramiste / Juliette Vergne, ennoblisseur textile.

HORAIRES D’OUVERTURE
• Mercredi 9 septembre: (sur invitation)
– Preview (professionnels, V.I.P. et à la presse) : 15h – 18h
– Vernissage : 19h – 22h
• Jeudi 10 septembre: 10h – 20h
• Vendredi 11 septembre: 10h – 20h
• Samedi 12 septembre: 10h – 20h
• Dimanche 13 septembre: 10h – 19h

TARIFS INDIVIDUELS
• Plein tarif : 10€
• Enfants de 12 à 18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi : 5€
• Enfants -12 ans : gratuit

Merci à nos partenaires qui ont permis d’organiser et de produire cette exposition :
IDF_JPEGQUADRI Logo_MD_Compact_Noir+Rouge    MERIGUET_Logo L      PETITE TAILLE_rouge_CMJN  RVL15_blancjaunefond

2015  Semaine 23
MOLLUSQUE, BÉRANGÈRE PARIS

Bérangère ParisLe dessin de BÉRANGÈRE PARIS, designer textile, illustre dans le dossier de presse du Salon Révélations l’exposition “la consigne, les dessins des professionnels des métiers d’art“ que nous organisons du 10 au 13 septembre 2015 au Grand Palais à Paris !

Télécharger -> le dossier-de-presse-Révélations 2015

Révélations 2015

géométries variables

Derniers jours pour découvrir l’exposition “GÉOMÉTRIES VARIABLES, le dessin s’adapte…“
Exposition ouverte au public jusqu’au 11 avril 2014, du lundi au vendredi de 10h à 18h.
ENSCI-Les Ateliers, 48 rue Saint Sabin 75011 Paris.

Contributeurs : Aldric Beckmann, architecte / Amélie Blachot, paysagiste / Guillaume Bloget, élève ENSCI-Les Ateliers / Jean-Noël Buatois, coutelier / Laurent Burte, graphiste / Marion Chombart de Lauwe, graphiste / Edith Commissaire, architecte d’intérieur / Thibault Conan, graphiste / Anne Lise Courchay, relieur parcheminier / Claude Courtecuisse, designer / Apolline Flück, designer / Pierre Gallais, mathématicien plasticien / Leslie Gesnouin, élève ENSCI Les Ateliers / Fanny Gianpiccolo, élève ENSCI-Les Ateliers / Ahmet Gülgönen, architecte / Nicolas Karmochkine, architecte / Samuel Lacroix, designer / Erwan Le Bourdonnec, architecte / Franck Mas, auteur metteur en scène / Sophie Milenovich, designer textile / Evelise Millet, graphiste / Maori Murota, cuisinière / Marianne Peyre, artiste textile / Sylvie Pic, artiste plasticienne / Mathias Poisson, performeur et plasticien / Bertrand Segers, architecte / Michaele Andréa Schatt, plasticienne / Jacotte Sibre, costumière / Alexandra Tollet, céramiste / Hervé Tullet, auteur illustrateur / Violette Vigneron, élève ENSCI-Les Ateliers / Jean-François Vrod, compositeur / Romain Weil, élève ENSCI-Les Ateliers / Catherine Zask, graphiste.

Géométries Variables
L’exposition “GÉOMÉTRIES VARIABLES, le dessin s’adapte…“
est ouverte jusqu’au 11 avril, du lundi au vendredi de 10h à 18h.
ENSCI-Les Ateliers, 48 rue Saint Sabin 75011 Paris

GÉOMÉTRIES VARIABLES
Initialement utilisé dans le monde de l’aviation pour définir les appareils dont les voilures pouvaient être modifiées du point de vue de leur volume ou de leur orientation en fonction de la vitesse à laquelle ils évoluent, le terme “Géométrie Variable“ a depuis progressé. Souvent utilisé pour évoquer des variations quantitatives, l’expression est simultanément reprise pour évoquer des contextes politiques, juridiques, stratégiques ou, dans un autre registre, pour des résolutions d’ergonomie ou de construction.
L’association de ces deux mots, qui préfigure une quasi contradiction entre la construction statique de la géométrie et la dynamique de la variation, ouvre, dans les domaines de la création, des champs multiples entre raison et émotion, “ce qui nous tient“ ou “ce sur quoi l’on se construit“ et ce que le temps, l’espace ou les pratiques modifient. Un jeu de construction et d’utopies.

 Le parcours s’appuie sur 3 thématiques :
• Une histoire de tracés
Dans la recherche de la forme, à base de points, de segments, de figures et de surfaces, les variations inhérentes à tout balbutiement composent des inventaires.
Sélectionnées parmi les travaux des auteurs, des études autour du cercle révèlent les multiples opportunités qu’une forme peut produire.

 •. La dimension du vivant
En résonance du monde qui nous entoure, en y intégrant ses aléas ou accidents, la figure acquiert une autre dimension, celle de l’évolution, de l’opportunité de la transformation.

 • L’écriture de l’exploration
Cartographies de territoires ou de temporalités, traces de trajectoires ou constructions de fréquences, les lignes se promènent librement ou, plus pressées, relient le point A au point B. La géométrie est ici sous-jacente, elle sert de guide, de cadre et de repère, la main, incertaine ou maîtrisée, fait le reste.

Merci aux auteurs et aux élèves de l’ENSCI qui, en révélant la part intime, parfois inachevée et souvent méconnue, de leurs productions, nous permettent de mieux saisir les cheminements de la pensée en mouvement.