archive

Uncategorized

Extraits 13Le dessin est…
Le dessin est une langue vivante.
Le dessin est un langage non verbal.
Il y a des choses qui ne passent par les mots.
Le dessin est un langage qui ne passe pas nécessairement par l’usage des mots.

Le dessin ?
Un déplacement de l’esprit, jamais neutre.
Un moyen simple et rapide de canaliser mes pensées,
une note à la volée,
une matière brouilleuse à la fois mémoire et béquille.

Du temps, un instant, une question en suspens, une pause… et à la fois un mouvement.

Le dessin est conciliant.
Défoulatoire !

 

Publicités

Le dessin est…
Le dessin est une langue vivante.
Le dessin est un langage non verbal.
Il y a des choses qui ne passent par les mots.
Le dessin est un langage qui ne passe pas nécessairement par l’usage des mots.

Le dessin ?
Un déplacement de l’esprit, jamais neutre.
Un moyen simple et rapide de canaliser mes pensées,
Une note à la volée…
Extraits 9

Retrouvez les 133 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2018  Semaine 9
Sans titre, Sylvain Corthay

S.Corthay LL

“Voilà.
Animal qui vole…
Peux pas en dire plus.“
…………………………………………………………………………………………………………….…….
SYLVAIN CORTHAY est “un vieux saltimbanque“, metteur en scène, enseignant, écrivain… De Vilar à Brook en passant par Wilson et Barrault ; une bonne cinquantaine de téléfilms ; au cinéma avec Jacques Rivette, Alain Robbe-Grillet, Otto Preminger, Michel Deville, Coline Serreau… Enseignant à New York, Lima, Caracas, Grèce, Danemark, Afrique, Suisse, Italie. Il a mis en scène entres autres le “Faust“ de Marlowe, “Knepp“ de Jorge Goldenberg, “Les Bonnes“ de Jean Genet et publié des textes variés : “Lumière Volée“ (Poésie), “La Falaise“ (Théâtre), “Monsieur Knepp“ (Traduction de l’Espagnol) de J. Goldenberg. “Quelque Chose de Naturel“ (Idem.), “L’Ombre Bleue“ (Radio France).

Et pourquoi pas un dessin ?

Les 8 multiples sont édités à partir des dessins originaux du Fonds dess(e)ins ®.
Impressions numériques à encre pigmentaire réalisées par le studio F. Bordas.
Tirage à 10 ou 30 exemplaires numérotés et signés par l’auteur.

Nous contacter au 01 43 14 91 88 ou contact@dess-e-ins.fr pour les réserver avant Noël.

• GILLES BELLEY, designer – Étude pour un flacon de parfum, 29,7×42 cm – 350 € TTC
Papier Canson rag photographique 210g – Tiré à 30 exemplaires, numéroté et signé

Multiple Gilles Belley copie

• EDITH COMMISSAIRE, architecte plasticienne – Trait unique, 21×29,7 cm -300 € TTC
Papier japon Awagmi kozo blanc 70g – Tiré à 30 exemplaires, numéroté et signé

Multiple Edith Commissaire

• THIBAULT CONAN, graphiste– Sculpture, 14,5×21 cm – 200 € TTC
Papier Hahnemühle photorag 308g – Tiré à 30 exemplaires, numéroté et signé

Multiple Thibault Conan

• APOLLINE FLUCK, designer – Infusions des humeurs, 24×32 cm  – 250 € TTC
Papier Hahnemühle german etching 315g – Tiré à 30 exemplaires, numéroté et signé

Multiple Apolline Fluck

• PASCALE HANROT, scénographe – J’ai perdu le fil, 35,5×36,5 cm – 350 € TTC
Papier Canson rag photographique 310 – Tiré à 10 exemplaires, numéroté et signé

Multiple dess(e)ins ® PASCALE HANROT

• JEAN-MARC KERDELHUE, chef décorateur – Recherche, 18 x24 cm – 300 € TTC
Papier japon Awagmi kozo blanc 70g – Tiré à 10 exemplaires, numéroté et signé

Multiple dess(e)ins ® JEAN MARC KERDELHUE

• LAURENT MASSALOUX, designer – Expérimentation, 18×25 cm – 300 € TTC
Papier japon Awagmi kozo naturel 70g – Tiré à 30 exemplaires, numéroté et signé

Multiple Laurent Massaloux

• BERTRAND SEGERS, architecte – Maison en croix 2, 18×24 cm  – 200 € TTC
Papier Hahnemühle german etching 315g – Tiré à 30 exemplaires, numéroté et signé

Multiple dess(e)ins ® BERTRAND SEGERS

J-8

EXTIMITÉS CRÉATIVES / Nuit Blanche 2017
Galerie d’architecture, 11 rue des Blancs-Manteaux 75004 Paris
Entrée libre de 19h à minuit.

dessin site carnet ok
Les Traces Habiles remercient tous les créateurs, concepteurs, “faiseurs“ et chercheurs qui par leurs témoignages ont permis de constituer le recueil de textes EXTIMITÉS CRÉATIVES.

Olivier Agid, plasticien – Jean-Max Albert, sculpteur – Jalil Amor, architecte – Lee Anderson, styliste – Béatrice Aubert, danseuse – Marie-Anne Baccichet, verrier – Lucie Balança, verrier – Manuelle Bauduin, scénographe – Ruedi Baur, graphiste – Marie-Claude Beck, artiste – Aldric Beckmann, architecte – Gilles Belley, designer – Raphaèle Bernard-Bacot, artiste peintre – Michel Bertreux, architecte – Caroline Bigot, paysagiste – Amélie Blachot, paysagiste – Benoît Blary, illustrateur – Jeanne Bonnefoy-Mercuriali, céramiste – Henri Bony, architecte – Frédéric Borel, architecte – Anna Borowski, designer – Jérôme Boulbès, auteur réalisateur – Michel Bras, cuisinier – Jean-Marc Bretegnier, graphiste – Marc Bretillot, designer culinaire – Jean-Noël Buatois, coutelier – Stefano Bulfon, compositeur – Jean-Marc Bullet, designer – Laurent Burte, graphiste – Michel Camain, écrivain – Xavier Carnoy, sculpteur – Sébastien Carré, bijoutier – Mathilde Caylou, verrier – Etienne Champion, sculpteur de masque – Pierre-Emmanuel Chatiliez, storyboarder – Thierry Chavenon, chef décorateur, Lee Chengyen, artiste brodeur – Marion Chombart de Lauwe, graphiste – Louis Clair, concepteur lumière – Emmanuel Combarel, architecte – Edith Commissaire, architecte et plasticienne – Thibault Conan, graphiste – Daphné Corregan, céramiste – Sylvain Corthay, auteur et comédien – Jean-Marie Cottin, architecte – Anne-Lise Courchay, relieur parcheminier – Claude Courtecuisse, designer – Matali Crasset, designer – Isabelle Daëron, designer – Roland Daraspe, orfèvre – Camille Delafon, compositrice – Marie Delafon, illustratrice – François Delarozière, scénographe – Christophe Delmar, paysagiste – Luc Desportes, storyboarder – Alain Deswartes, architecte – Emmanuel Dietrich, designer – Bruno de Dieuleveult, storyboarder – Karima Duchamp, céramiste – Jacques Dulieu, architecte – Clémentine Dupré, céramiste – Goliath Dyèvre, designer – Aurélie Eckenschwiller, architecte designer – Isabelle Emmerique, laqueur – Ephidia, artiste peintre – Jean-Baptiste Fastrez designer – Marion Fillancq, bijoutier verrier – Nicolas Flawisky, architecte – Apolline Fluck, designer, Chloé Francisci, paysagiste – Lucie Frolet, designer – Elise Gabriel, designer – Lauréline Galliot, designer – Clémence Gandillot, auteur illustrateur – Laure Garreau, designer – Catherine Geoffray artiste – Anne-Sophie Gillet, graphiste – Emmanuel Giraud, journaliste gastronomique – Bruno Goud, biologiste – Julia Graffin Von Sponeck, architecte – Benjamin Graindorge, designer – Patrick Grandvuillemin, scénographe – Marie Grimaud, joaillière – Ahmet Gülgönen, architecte – Pascale Hanrot, scénographe – Martine Hardy, céramiste – Manon Hazebroucq, paysagiste – Gaël Hiétin, designer – Sara Holt, sculpteur – Bruno J. Hubert, architecte – Jean-Jacques Hubert, architecte – Isabelle Janier, metteur en scène – Nicolas Karmochkine, architecte – Jean-Marc Kerdelhué, chef décorateur – Pascale Klingelschmitt, céramiste – Christelle Kocher, styliste – Pauline Krier, tapissière- Martin Lacreuse, illustrateur – Samuel Lacroix, designer – Sabine Lalande, céramiste – Charlotte Lamoglia, graphiste – Sébastien Lange, metteur en scène – Aurélie Lanoiselée, brodeuse – Erwan Le Bourdonnec, architecte et plasticien – Etienne Lecroart, auteur illustrateur – Louise Lefebvre, paysagiste – Emmanuel Lesgourgues, architecte – Octavio Lopez, compositeur – Patrick Loughran, céramiste – Thierry Martenon, sculpteur – Olivier Marty, artiste paysagiste, – Franck Mas, auteur, metteur en scène – Laurent Massaloux, designer – Vincent Mauroux, paysagiste – Olivier Melilli, orfèvre Catherine-Jeanne Mercier, scénographe, plasticienne – Sophie Milenovich, designer textile – Évelise Millet, illustratrice – Fabien Monrose, danseur – Denis Montel, architecte – Hélène Mougin, céramiste Muglück, illustratrice – Maori Murota, cuisinière – Roger Narboni, concepteur lumière – Patrice Novarina, architecte – Marianne Peyre, artiste textile – Sylvie Pic, artiste plasticienne – Paul de Pignol, sculpteur Gérard Plénacoste, graphiste – Alexandre Poisson, designer – Mathias Poisson, artiste designer – Jean Michel Quesne, scénographe – Claire Renard, compositrice – Rudy Ricciotti, architecte – François-Xavier Richard, dominotier – Anne-Lise Riond Sibony, verrier – Tangui Robert, architecte – Julien Rodriguez, artiste – Paul Louis Rossi, écrivain – Alexis Roy, architecte – Elisabeth Rubin, designer – Julian Schwarz sculpteur – Bertrand Secret, céramiste – Bertrand Segers, architecte plasticien – François Seigneur architecte – Marie Sellier, écrivain – Frédéric Siard, dessinateur – Jacotte Sibre, costumière – Frédéric Tchorbadjian, artiste – Hervé This, biologiste – Alexandra Tollet, céramiste – Hervé Tullet, auteur illustrateur – Gérald Vatrin, verrier – Ionna Vautrin, designer – Juliette Vergne, designer textile – Jean-François Vrod, musicien – Christine Waxweiller, céramiste – Felix Werner, physicien – Catherine Zask, graphiste

EXTIMITES CRÉATIVES :
Lu par Jean-Edouard Bodziak, Franck Mas, Augustin Passard, Anne Seiller, Clémence Weill

Avec la participation de Aldric Beckmann, Paul de Pignol, Bertrand Segers, Catherine Zask
Captation dessinée : Olivier Marty
Conception, partition textuelle et visuelle : Claire Combeau
Conception lumière : Soizick Bihen

2017 ♦ Semaine 29
Jean-Michel Quesne, scénographe

Jean-Michel Quesne

“Extrait d’un carnet, un dessin pour un projet de scénographie.“
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
Jean-Michel Quesne est un concepteur de projections géantes et un scénographe. Il est diplômé de l’école de cinéma Louis Lumière.
En 1972, il crée, avec Milan Kepel, une des premières sociétés de mise en scène évènementielles, Arthéma, qui produit des animations, des films, des scénographies et de grandes inaugurations mondiales. En 1984, il fonde, avec la société ETC spécialisée dans la projection d’images géantes, la filiale “5 sur 5” afin de développer un nouveau genre de spectacles alliant le décor et l’image dans des lieux non conventionnels.
En 1988, Jean-Michel Quesne fonde une nouvelle entreprise avec Hélène Richard : Skertzò. Cette société va devenir une des plus reconnues pour les projections et animations sur des monuments historiques : cathédrales de Reims (depuis 2011), d’Amiens (depuis 1999), de Rouen (2003 à 2008), de Beauvais (2012), église de Poitiers (depuis 1995), châteaux de Chambort (2008), de Pau (depuis 2010), fortifications du Mans (depuis 2005), Capitole à Toulouse (2013)…