Extraits 20Le dessin est…

Le dessin est une langue vivante.
Le dessin est un langage non verbal.
Il y a des choses qui ne passent par les mots.
Le dessin est un langage qui ne passe pas nécessairement par l’usage des mots.

Le dessin ?
Un déplacement de l’esprit, jamais neutre.

Un moyen simple et rapide de canaliser mes pensées,
une note à la volée,
une matière brouilleuse à la fois mémoire et béquille.

Du temps, un instant, une question en suspens, une pause… et à la fois un mouvement.

Le dessin est conciliant.
Défoulatoire !

Un à-côté plus pratique que la peinture, moins cher.
Un outil pour capter les sensations aussi bien spatiales… que gustatives !
Un médium rapide et efficace, débarrassé, autant que possible, de toute anecdote.

Une écriture pour parler des fondements de la pensée humaine,
l’essence d’une mémoire partagée.
Noble, simple et complexe !

Un regard intérieur de visions opposées…

Publicités

Retrouvez les 136 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2018  Semaine 12
L’homme enraciné, Jean-Marc Bullet

l'homme enraciné J.M.Bullet

Dans mon travail, j’explore une dimension culturelle et sociale. Comment, à partir de son bagage culturel et social, l’homme moderne peut-il être en relation consciente avec son environnement ?  À travers le dessin, j’explore la question de la relation au vivant où l’homme est un acteur à part entière d’un écosystème, ni naturel ni artificiel, profondément en relation.  Les processus naturels, la croissance des plantes, les connaissance du jardinier, de l’ethno-pharmacologue sont une source d’inspiration pour mes dessins. Je cherche à dessiner un homme nouveau, un homme en relation avec sa culture, avec la nature, dans l’espace urbain.
……………………………………………………………………………………………………………………….
Né en 1980, en France, JEAN-MARC BULLET est diplômé successivement de  l’ESAD, École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg en paysage et de l’ENSCI- les Ateliers. Son travail part du postulat que les pratiques culturelles se font toujours dans un jeu de relation entre acteurs reliés qu’ils soient humain, animal, végétal ou élément naturel (vent, lumière, eau). C’est dans cet aire de jeu qu’il imagine des dispositifs, espace ou objet, comme des catalyseurs de relation qu’il appelle des objets passeurs. Tout juste diplômé en 2012, il fonde l’agence Bullet&Associés et enseigne le design au Campus Caraïbéen des Arts en Martinique. Son projet de diplôme de l’ENSCI, “Design en territoire rhizomique” est présenté à la Biennale de design à Saint Étienne en 2013. En Martinique, il réalise des scénographies d’exposition pour des institutions publics comme la Chambre de Commerce et de l’Industrie et collabore avec la Ville de Fort-de-France à des programmes de rénovation urbaine. Fin 2016, il part en Chine comme directeur artistique pour une agence de design. De retour en France il présente en 2017 le projet composteurs urbains au Parc des Tuileries à l’exposition “Jardins, Jardin”.

Extraits 17Le dessin est…
Le dessin est une langue vivante.
Le dessin est un langage non verbal.
Il y a des choses qui ne passent par les mots.
Le dessin est un langage qui ne passe pas nécessairement par l’usage des mots.

Le dessin ?
Un déplacement de l’esprit, jamais neutre.
Un moyen simple et rapide de canaliser mes pensées,
une note à la volée,
une matière brouilleuse à la fois mémoire et béquille.

Du temps, un instant, une question en suspens, une pause… et à la fois un mouvement.

Le dessin est conciliant.
Défoulatoire !

Un à-côté plus pratique que la peinture, moins cher.
Un outil pour capter les sensations aussi bien spatiales… que gustatives !
Un médium rapide et efficace, débarrassé, autant que possible de toute anecdote.
Une écriture pour parler des fondements de la pensée humaine…

Retrouvez les 135 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2018  Semaine 11
Blue Jumbo, Patrick Loughran
BlueJumbo P.Loughran

“Ce dessin fait partie d’une série qui pose les mêmes questions que celles présentes dans mes sculptures en céramique. Dessiner pour moi est toujours une réflexion sur l’organisation de l’espace, le choix de “sujets graphiques”, l’aménagement des traces et gestes.
Mes derniers dessins sont plus denses qu’auparavant. On y trouve une accumulation de propositions, d’improvisations, d’erreurs et de corrections. Je pioche dans un inventaire personnel des formes pour retravailler l’image tout en maintenant la possibilité d’être surpris. Un dessin peut alors apparaître presque hors de mon contrôle.”
……………………………………………………………………………………………………………………….
Céramiste, originaire de Detroit (Michigan), PATRICK LOUGHRAN est diplômé des Beaux-Arts et en Sciences politiques de la Columbia University à New York. Il a enseigné la céramique à New York, Chicago et au Nouveau-Mexique. En 1991, il s’installe à Paris. Il enseigne ensuite à l’École nationale supérieure d’art de Limoges et dans plusieurs écoles municipales d’arts plastiques. Lauréat du Prix de la ville de Vallauris en 2016, il expose régulièrement ses sculptures et dessins en France et à l’étranger.
Ses œuvres sont présentées à la Cité de la céramique de Sèvres dans le cadre de l’exposition “l’expérience de la couleur“ jusqu’au 2 avril 2018. Il animera le samedi 17 mars à 15h une rencontre avec Michaële Andrea Schatt pour parler de son travail.

 

Extraits 13Le dessin est…
Le dessin est une langue vivante.
Le dessin est un langage non verbal.
Il y a des choses qui ne passent par les mots.
Le dessin est un langage qui ne passe pas nécessairement par l’usage des mots.

Le dessin ?
Un déplacement de l’esprit, jamais neutre.
Un moyen simple et rapide de canaliser mes pensées,
une note à la volée,
une matière brouilleuse à la fois mémoire et béquille.

Du temps, un instant, une question en suspens, une pause… et à la fois un mouvement.

Le dessin est conciliant.
Défoulatoire !

 

Retrouvez les 134 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2018  Semaine 10
Le visage de la fraude, Martin Lacreuse

M.LACREUSE
“Voilà la bête à la queue affilée, qui traverse les montagnes, brise les murs et les armes : voilà celle qui infecte le monde entier.”
…………………………………………………………………………………………………………….…….
Après une formation de graphiste, Martin LACREUSE se dirige vers l’art, en particulier le dessin, la photo et la vidéo. Il a remporté le Prix spécial du jury pour le PRIX DESS(E)INS 2013 et a reçu le premier prix,dans la catégorie dessin, lors du Salon des artistes de la Ville de Paris. Il est également illustrateur en freelance. »

Le dessin est…
Le dessin est une langue vivante.
Le dessin est un langage non verbal.
Il y a des choses qui ne passent par les mots.
Le dessin est un langage qui ne passe pas nécessairement par l’usage des mots.

Le dessin ?
Un déplacement de l’esprit, jamais neutre.
Un moyen simple et rapide de canaliser mes pensées,
Une note à la volée…
Extraits 9