archive

Archives de Tag: Clémentine Dupré

2016  Semaine 46
Sans titre, Clémentine Dupré

clementine-dupre-l

 » Mon bureau est couvert de morceaux de papier recouverts de croquis.
Un feuilleté de griffonnages qui racontent une sculpture de sa construction à sa mise en espace. Un amoncellement de feuilles et de traits qui narre aussi mes émotions, du doute à l’assurance, avant une exposition.  »
………………………………………………………………………………………………………………………
Née en 1978, CLÉMENTINE DUPRÉ vit et travaille à Paris. Après des études en anthropologie, elle a suivi un cursus artistique spécialisé dans la céramique à l’ENSAA Duperré, où dans “ l’atelier terre“, elle débute en créant contenants et modules en porcelaine. Lors de résidences au Japon, elle dirige sa réflexion sur l’architectonique et les rapports d’échelle. Son travail s’oriente alors vers une expression sculpturale où les volumes se drapent d’émail. Elle alterne sa vie entre son atelier, fondé en 2007 et des résidences.
Son travail est exposé actuellement à la Galerie Eko Sato, 57 rue des Cascades 75020 Paris, sur une invitation de Florence Brodard, jusqu’au 30 novembre 2016, du mercredi au samedi de 14h à 19h.

Chaque semaine, un auteur de l’association commente un de ses dessins.
Vous les retrouverez dans l’onglet “le dessin de la semaine“ 

2015  Semaine 51

Bienvenue à CLÉMENTINE DUPRÉ, céramiste
qui a rejoint l’association Les Traces Habiles, il y a quelques semaines !

Clémentine Dupré

“Mon travail traite des états, de l’Eros au Thanatos, des cycles de la construction à la déconstruction, au travers de typologies, principes et combinatoires. La céramique est mon matériau de prédilection. Je la modèle, la construis, l’organise afin de créer des volumes architecturaux où le vide tient une place fondamentale, comme un trait dans l’espace. Le dessin est pour moi une intention, les prémices d’une recherche et parfois la première rencontre avec une pièce. Il incarne l’intime. »

………………………………………………………………………………………………………………………
Née en 1978, CLÉMENTINE DUPRÉ vit et travaille à Paris. Après des études en anthropologie, elle a suivi un cursus artistique spécialisé dans la céramique à l’ENSAA Duperré, où dans “ l’atelier terre“, elle débute en créant contenants et modules en porcelaine. Lors de résidences au Japon, elle dirige sa réflexion sur l’architectonique et les rapports d’échelle. Son travail s’oriente alors vers une expression sculpturale où les volumes se drapent d’émail. Elle alterne sa vie entre son atelier, fondé en 2007 et des résidences. Son travail, oscillant entre Arts appliqués, Artisanat et Sculpture, est exposé dans des galeries, des institutions ou lors de salons en France et à l’étranger.