archive

Archives de Tag: Isabelle Daëron

Le dessin de la semaine
Retrouvez les 193 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2020 ♦ Semaine 20
Lézard caladé, Isabelle Daëron

Dessin d’intention.
Le Lézard caladé est une installation célébrant la faune peuplant la Plaine de la Crau.
Elle emprunte au lézard ocellé sa forme et sa peau pointilliste en valorisant un savoir-faire local : la calade.

Designer et chercheuse en design, diplômée de l’ENSCI-Les Ateliers et de l’Esad à Reims, Isabelle Daëron conçoit des scénarios articulant ressources naturelles et habitabilité. Ses projets mettent en perspective l’importance de l’enjeu environnemental actuel et leur champ d’application (flux, mobilité, espace public) tout en valorisant les ressources disponibles sur le territoire auquel ils sont attachés.
Certains de ses travaux, réunis sous la thématique des «Topiques» — Topique-eau, une fontaine filtrant l’eau de pluie ; Topique-eau-des-Cimes, un micro-réseau d’irrigation ; Topique-ciel, un miroir naturel alimenté par l’eau de pluie ; Topique-feuilles, un collecteur de feuilles utilisant le vent — ont reçu de nombreuses récompenses, telles le Prix Lille Design en 2012, Le Grand Prix de la ville de Paris en 2013 et le Prix Audi Talents Award en 2015. Son travail a également été exposé en France, lors de la Biennale internationale du design à Saint-Étienne, les Designer’s Days à Paris ou encore l’exposition «Conversation(s)» au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, et à l’international lors de l’International Craft Design exhibition à Taipei, la Helsinki Design Week, le CCA Kitakyushu au Japon, parmi d’autres.
Finaliste du Prix COAL – Art et Environnement 2017 et lauréate FAIRE DESIGN 2018, Isabelle Daëron travaille en collaboration avec deux designers : Pauline Avrillon, designer diplômée de l’École Boulle travaillant sur les projets de design urbain et Floriane Roué, architecte d’intérieur diplômée de l’Ensad, contribuant aux projets de set design (vitrines et scénographies). Ensemble, ils forment le Studio Idaë.
Studio Idaë se structure autour de trois champs de compétences agissant en synergie : design urbain, set design et recherche. Il collabore fréquemment avec des institutions publiques (Cité du design de Saint-Étienne, CAUE Rhône-Alpes, Domaine de Chamarande, Centre Pompidou, etc.), des entreprises privées (Hermès, Cristal Saint-Louis, Leroy Merlin, Orange, etc.), des municipalités (Ville de Rennes, Ville de Saint-Galmier, Ville de Rheu, etc.).

Le dessin de la semaine
Retrouvez les 163 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2019 ♦ Semaine 10
On the treshold of a dream, Isabelle Daëron

“Le dessin traduit l’intention du projet : raconter le passage d’objets d’un monde réel à un monde rêvé. D’un côté, l’univers est noir et blanc, géométrique, de l’autre, il est coloré et vivant.”

Designer et chercheuse en design, diplômée de l’ENSCI-Les Ateliers, Isabelle Daëron conçoit des scénarios articulant espace urbain et flux naturels (eau, soleil, vent). Son activité se structure autour de trois champs de compétences agissant en synergie : design produit, design urbain et design espace. Au sein du Studio créé en 2010, les projets de design urbain sont menés par Pauline Avrillon, diplômée de l’École Boulle. Floriane Roué, architecte d’intérieur diplômée de l’ENSAD, contribue aux différents projets de set design et design d’espace. Le Studio Isabelle Daëron collabore fréquemment avec des institutions publiques (Cité du design de Saint-Étienne, CAUE Rhône-Alpes, Domaine de Chamarande, Centre Pompidou, etc.), des entreprises privées (Hermès, Leroy Merlin, Orange, Suez environnement, Lesieur, etc.), des municipalités (Ville de Rennes, Ville de Saint-Galmier, Ville de Rheu, etc.) ainsi que des manufactures (Cristal Saint-Louis).

Cette semaine, un “dessin composé“ pour vous inviter à rencontrer :
Isabelle Daëron designer, Jean-Baptiste Fastrez designer,
Alain Mailland tourneur-sculpteur sur bois, Patrick Loughran céramiste,

 le samedi 6 mai de 15h à 16h au Salon Révélations – Grand Palais
à l’occasion de la conférence : « les dess(e)ins de la création“

2017  Semaine 18
Isabelle Daëron, Jean-Baptiste Fastrez, Alain Mailland, Patrick Loughran

109. Révélations conference

À l’occasion de la sortie du livre La consigne, les dessins des métiers d’art, Les Traces Habiles questionne le statut du dessin dans le processus créatif.
Le rapprochement des disciplines “métiers d’art et design“ opéré cette année au sein du salon Révélations est une formidable opportunité de comprendre les parcours singuliers de chacun des créateurs et de saisir les perméabilités ou les distinctions qu’il existe entre ces pratiques.
Artisans, concepteurs, “faiseurs“, chercheurs… le dessin est pour beaucoup d’entre eux le langage privilégié pour constituer un réservoir d’inspiration, poser des hypothèses ou expérimenter de nouvelles directions.
En invitant des créateurs à témoigner sur la genèse de leurs projets et en s’appuyant sur les dessins produits à cette occasion, la rencontre cherche à rendre tangible les coulisses de la création.

Samedi 6 mai de 15h à 16h – Révélations Grand Palais – Espace conférences

2016  Semaine 45
Mur de recherche, Isabelle Daëron

_dsc6262
Crédit photo : Pierre Lucet-Penato

“Le mur de recherche est un outil de travail qui me permet de circonscrire le territoire du projet. Composé de feuilles A4 assemblées au fur et à mesure, ce format s’agrandit tout au long du projet. J’y colle des photos de contextes, des détails de structure, des schémas de principes constructifs, des extraits de texte, des matériaux, des textures, etc. Progressivement, des récurrences apparaissent, des points de rencontre sur lesquels je vais prendre appui pour les développer sous la forme d’un objet.“
………………………………………………………………………………………………………………………
Née en 1983 à Plœmeur (56), Isabelle DAÊRON vit et travaille à Paris.
Diplômée de l’ESAD de Reims et de l’ENSCI-Les Ateliers, elle développe des projets questionnant le milieu habitable et les éléments naturels, à travers la conception d’objets, d’espaces et d’installations.
Particulièrement innovants dans l’attention qu’ils accordent aux ressources propres d’un territoire, les dispositifs qu’elle met en place ont reçu plusieurs prix : prix Lille design (2012), Grand Prix de la Création de la Ville de Paris (2013), Audi talents awards (2015). Ils ont également été exposés au CCA Kitakyushu (Japon), Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Matadero (Madrid), Complexe Svilahti (Helsinki).
Son travail “Topiques, L’eau, l’air, la lumière et la ville“ est exposé à la Galerie Audi talents, 23 rue du Roi de Sicile, 75004 Paris jusqu’au 16 novembre 2016.