archive

Archives de Tag: Karima Duchamp

Dernier dessin de la semaine de la saison, bel été à tous !

Retrouvez les 204 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“
2020 ♦ Semaine 31
Les nageurs, Karima Duchamp

Une série démarrée pendant le confinement.
Travailler la gouache comme une nouvelle matière, le bleu et ses variations comme pour évoquer la Méditerranée qui m’est si chère. J’avais envie de corps bruns, de gouttelettes d’eau, de fraîcheur.
..

Diplômée des Beaux-Arts avec un solide bagage en céramique, Karima Duchamp explore l’argile et la couleur en céramique avec liberté. Inspirées par la nature et le genre humain, ses sculptures, dessins et installations sont fondées sur l’observation de phénomènes sensibles. Elle poursuit ses explorations lors de résidences artistiques (États-Unis, Japon).

On  retrouvera ses « boites aquatiques » à l’occasion de l’exposition collective de céramique contemporaine au Couvent de Treigny en Bourgogne :
« La boite à … », du 4 juillet au 6 septembre 2020, tous les jours de 14h à 19h.
Le Couvent, 89520 TREIGNY

Retrouvez les 141 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2018  Semaine 17
Sans titre, Karima Duchamp

Karima Duchamp
“Ce dessin fait partie d’une série ‘drawing faces’, des dessins quotidiens d’une dimension impulsive : les personnages émergent comme ça, je ne sais pas d’emblée comment ils vont être mais j’essaie qu’ils aient une fausse simplicité, ils sont crayonnés rapidement, les tracés sont  maladroits comme pour leur donner une dimension universelle.”
………………………………………………………………………………………………………………………
Diplômée des Beaux-Arts avec un solide bagage en céramique, Karima Duchamp explore l’argile et la couleur en céramique avec liberté. Inspirée par la nature et le genre humain, ses sculptures, dessins et installations sont fondés sur l’observation de phénomènes sensibles. Elle poursuit ses explorations lors de résidences artistiques (États-Unis, Japon).

Chaque semaine, un dessin commenté par son auteur.
Vous retrouverez les 57 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“ 

2016  Semaine 7
Sans titre, KARIMA DUCHAMP

Karima Duchamp

“Avant et pendant longtemps, le dessin venait en complément de mon travail céramique. Il était une pratique personnelle, cachée, il m’aidait à trouver des idées, des pistes. C’était souvent des dessins faits sur des bouts de papier, tout ce qui me tombait sous la main. Puis, j’ai commencé à utiliser de gros pinceaux épais pour faire des croquis, en y associant des crayons, des pastels gras, des encres, des gouaches. J’aime cette façon de faire car elle provoque des accidents. Cela m’a donné beaucoup de liberté. Personnellement, je ne sais jamais comment va se terminer un dessin que je commence. Cela m’oblige à regarder longuement ce à quoi je travaille, de le laisser mûrir. C’est pourquoi je fais toujours deux ou trois dessins en même temps.
A présent, je suis plus méticuleuse ; je choisis les papiers, les formats. Ma pratique est devenue transversale : les encres sont un jeu où se disputent des effets de matière et de matité. On y retrouve tout, le regard se perd dans la profondeur d’une encre. Les travaux sur papier appuient mes travaux céramiques, j’essaie de me rapprocher en céramique de ce que je développe sur papier.“
…………………………………………………………………………………………………………….…….
Diplômée des Beaux-Arts avec un solide bagage en céramique, KARIMA DUCHAMP explore l’argile et la couleur en céramique avec liberté. Inspirée par la nature et le genre humain, ses sculptures, dessins et installations sont fondés sur l’observation de phénomènes sensibles. Elle poursuit ses explorations lors de résidences artistiques (USA, Japon).