archive

Archives de Tag: Martine Hardy

Le dessin de la semaine
Retrouvez les 167 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“ 

2019 ♦ Semaine 15
Brouillon collage, Martine Hardy

“Premier jet, instantané, immédiat, ce n’est pas un dessin préparatoire mais un brouillon-collage qui a fixé un instant, une idée, un souvenir avant qu’il ne s’échappe, comme une note écrite que l’on conserve rangée dans un tiroir, qu’on oublie, puis qu’on retrouve. Revient alors l’instant passé qui va peut -être se reconnecter au présent et au travail en cours.”

Formée à l’École des Beaux-Arts de Rennes, Martine Hardy vit en Bretagne. Céramiste, elle travaille aussi sur papier et toile privilégiant l’usage de techniques mixtes. Passionnée par le rapport des formes entre elles, elle expose souvent simultanément volumes en terre cuite et travaux picturaux.

Retrouvez les 139 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2018  Semaine 15
Sans titre, Martine Hardy

M.Hardy

“Ce dessin est issu d’une série de formats identiques, je m’étais fixé cette contrainte. Avec de la mine de plomb et du pastel, j’ai rempli des espaces, en ai laissé d’autres vierges. J’aime bien les interstices, les espaces intermédiaires. J’y ajoute aussi parfois des fragments de tissu ou de dessins précédents.”
………………………………………………………………………………………………………………………
Formée à l’École des Beaux-Arts de Rennes, MARTINE HARDY vit en Bretagne. Céramiste, elle travaille aussi sur papier et toile privilégiant l’usage de techniques mixtes. Passionnée par le rapport des formes entre elles, elle expose souvent simultanément volumes en terre cuite et travaux picturaux.

2016  Semaine 44
Sans titre, Martine Hardy

martine-hardy-l

“Un dessin-collage associant comme souvent une  forme géométrique et des graphismes en traits et points… des formes qui s’observent.“
………………………………………………………………………………………………………………………
Formée à l’École des Beaux-Arts de Rennes, Martine Hardy vit en Bretagne. Céramiste, elle travaille aussi sur papier et toile privilégiant l’usage de techniques mixtes. Passionnée par le rapport des formes entre elles, elle expose souvent simultanément volumes en terre cuite et travaux picturaux.

Chaque semaine, un auteur de l’association commente un de ses dessins.
Vous les retrouverez dans l’onglet “le dessin de la semaine“ 

2015  Semaine 49

Bienvenue à MARTINE HARDY, céramiste
qui a rejoint l’association Les Traces Habiles, il y a quelques semaines !
Martine Hardy

“Tout commence par un dessin. Quelques lignes tracées sur une feuille transposent dans un premier jet une image mentale. Les griffonnages quasi automatiques ou inconscients ouvrent parfois des pistes de recherches à explorer. Les dessins d’observation mêlent une restitution du réel à une réinvention de celui-ci et permettent une autre lecture de la forme représentée. Je dessine souvent sur de supports de récupération : pages de livres, patrons de couture, lettres, registres…Tous les aspects du dessin sont déterminants et ce à différents stades du processus de création. De l’impact du crayon sur la feuille surgit quelque chose, de vivant, d’intime, d’unique qui concentre de la magie.“
………………………………………………………………………………………………………………………
Formée à l’École des Beaux-Arts de Rennes, Martine Hardy vit en Bretagne. Céramiste, elle travaille aussi sur papier et toile privilégiant l’usage de techniques mixtes. Passionnée par le rapport des formes entre elles, elle expose souvent simultanément volumes en terre cuite et travaux picturaux.