archive

Archives de Tag: Patrice Novarina

Le dessin de la semaine
Retrouvez les 162 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2019 ♦ Semaine 9
Diptyque vertical, Patrice Novarina

“Lumières, traces humaines, paysages marins…”

Baigné depuis l’enfance dans un environnement d’artistes et encouragé par Jean Dubuffet avec qui il se lie d’amitié dans les années 70, Patrice Novarina, qui a exercé pendant plusieurs dizaines d’années comme architecte, devient aussi peintre et sculpteur. Fasciné par les objets du quotidien, il érige ses sculptures à la manière de totems ou de fétiches, avec des objets incongrus, vestiges trouvés ça et là et qui, assemblés à la manière de collages, prennent un sens nouveau. D’autres œuvres plus monumentales se trouvent à la croisée de l’architecture et de la sculpture. Il appelle d’ailleurs ces dernières des “archisculptures”. Ses peintures et sculptures ont été exposés à plusieurs reprises en France et au Portugal. Une partie de ses dessins ont été publiés chez Calligrammes dans l’ouvrage “D’un carnet à l’autre“ en 2015.

Retrouvez les 144 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2018  Semaine 20
Petits pans de murs jaunes, Patrice Novarina

P.Novarina

“ Le charme nouveau de “l’irréalité augmentée” prend parfois tout son sens dans un petit dessin semi-automatique d’apparence inconstructible.“
…………………………………………………………………………………………………………………………
Baigné depuis l’enfance dans un environnement d’artistes et encouragé par Jean Dubuffet avec qui il se lie d’amitié dans les années 70, Patrice Novarina, qui a exercé pendant plusieurs dizaines d’années comme architecte, devient aussi peintre et sculpteur. Fasciné par les objets du quotidien, il érige ses sculptures à la manière de totems ou de fétiches, avec des objets incongrus, vestiges trouvés ça et là et qui, assemblés à la manière de collages, prennent un sens nouveau. D’autres œuvres plus monumentales se trouvent à la croisée de l’architecture et de la sculpture. Il appelle d’ailleurs ces dernières des “archisculptures”. Ses peintures et sculptures ont été exposés à plusieurs reprises en France et au Portugal. Une partie de ses dessins ont été publiés chez Calligrammes dans l’ouvrage “D’un carnet à l’autre“ en 2015.

 

2017  Semaine 27
Patrice Novarina, architecte plasticien

P.Novarina O

“Ce dessin apporte  beaucoup plus de questions que de réponses…“
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
PATRICE NOVARINA architecte, né dans une famille de constructeurs et d’artistes est également plasticien. Il aime se surprendre, fixer sur le papier les traces de voyages souvent imaginaires, débusquer quelques “souvenirs du futur“, des paysages de ruines antiques, des cabanes de rêve, des gratte-ciels et toutes sortes de constructions improbables dont certaines ne sont pas sans parenté avec ses Archisculptures présentées à la Cité du Patrimoine à Paris lors de l’exposition Archi et BD la ville dessinée. Son dernier ouvrage “D’un carnet à l’autre“ est paru en 2016 aux Éditions Calligrammes.

2016  Semaine 38
Sans titre, Patrice Novarina

p-novarina-2

“ Rassemblés comme des timbres, des foules d’individus qui envahissent mes carnets dès que je relâche ma vigilance. »
……………………………………………………………………………………………………………………….
PATRICE NOVARINA architecte, né dans une famille de constructeurs et d’artistes est également plasticien, comme l’est aussi son frère Valère, auteur dramatique. Il aime se surprendre, fixer sur le papier les traces de voyages souvent imaginaires, débusquer quelques “souvenirs du futur“, des paysages de ruines antiques, des cabanes de rêve, des gratte-ciels et toutes sortes de constructions improbables dont certaines ne sont pas sans parenté avec ses Archisculptures présentées à la Cité du Patrimoine à Paris lors de l’exposition Archi et BD la ville dessinée. Son dernier ouvrage D’un carnet à l’autre est paru en 2016 aux Éditions Calligrammes.

2015  Semaine 18
PROFIL SOMBRE, PATRICE NOVARINA

PATRICK NOVARINA

“Profil sombre d’un homme  de retour aux sources qui médite devant une cabane suspendue dans la lumière, la nature envahit tout, sur la table un livre ancien, un cigare qui achève de se consumer … Dessiner sans modération et souvent sans autre raison valable que celle de chercher à me surprendre débouche souvent sur des images dont je n’ai aucune idée a priori du scénario. En y regardant de plus près, elles ont souvent quelque chose qui raconte mieux que par les mots les rêves ou rêvasseries d’un architecte en ce début de XXI ème siècle.“ ………………………………………………………………………………………………………………………. PATRICE NOVARINA est architecte mais aussi peintre, sculpteur, dessinateur. L’atelier d’architecture Patrice et Catherine Novarina vient de mettre la dernière touche à l’ensemble résidentiel « Le Mondrian » situé sur l’Axe majeur de Cergy-Pontoise (Exposition : Cergy-Pontoise, Pavillon de l’Arsenal, Paris,  mai-octobre 2015). Patrice Novarina réalise notamment ce qu’il appelle des « archisculptures » faites de débris de constructions souvent récoltés sur les lieux mêmes de ses chantiers (exposition : BD la ville dessinée, Cité du Patrimoine, juin 2010 -janvier 2011). Patrice Novarina dessinateur aime confronter son penchant pour la BD, ses exercices d’écriture semi-automatiques et les  croquis colorés d’architectures souvent d’apparence inconstructibles, dont il remplit ses carnets. Jean Dubuffet qu’il fit connaître à son frère Valère aimait beaucoup son travail et parraina sa première participation à une exposition à la galerie L’Oeil de boeuf de Cérès Franco en 1980. En 2013 la ville de Châtillon l’invitait à présenter dix années de travaux à la Folie -des -Mares dans une scénographie de son invention.

“INTIMITÉS CRÉATIVES“  au 6 rue Elzévir, 75003 Paris
du 12 au 14 avril 2013 de 12h à 20h
autour des dessins de Marie-Claude Beck, Caroline Bigot, Henri Bony, Jean-Marc Bretegnier, Jean-Noël Buatois, Michel Camain, Pierre Emmanuel Chatiliez, Edith Commissaire, Thibault Conan, Claude Courtecuisse, Marie Delafon, Nicolas Flawisky, Catherine Geoffray, Emmanuel Giraud, Benjamin Graindorge, Ahmet Gülgönen, Isabelle Janier, Jean-Marc Kerdelhué, Samuel Lacroix, Charlotte Lamoglia, Sébastien Lange, Erwan Lebourdonnec, Emmanuel Lesgourgues, Vincent Mauroux, Catherine-Jeanne Mercier, Sophie Milenovich, Patrice Novarina, Paul de Pignol, Bertrand Segers, Marie Sellier, Jean-François Vrod et Catherine Zask.
Nous serons heureux de vous accueillir plus particulièrement :
 le jeudi 11 avril 2013 à partir de 18h pour le vernissage 
• le samedi 13 avril à partir de 15h autour de Catherine Zask
pour la signature de son “Carnet recomposé“.