archive

Le dessin de la semaine

Retrouvez les 140 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2018 ♦ Semaine 16
Sans titre, Marie-Anne Baccichet

M.A Baccichet

“Les pages blanches du carnet se remplissent jour après jour de dessins. Cette étape indispensable nourrit ma création. Il apparaît au tout début pour fixer une idée, qui parfois ne verra jamais le jour. A ce stade, je me perds dedans pour mieux appréhender sa concrétisation physique. Le dessin m’accompagne non seulement avant, mais aussi pendant et à la fin du processus de création. Il traduit mon obsession du moment, jusqu’à parfois se transformer et ouvrir un nouveau champs de recherches.”
………………………………………………………………………………………………………………………
Marie-Anne Baccichet commence sa formation en 2004 à l’école des Beaux-Arts de Nîmes. Puis elle décide de poursuivre son cursus à l’atelier Verre de l’école des Arts décoratifs de Strasbourg où elle obtient un DNSEP (Diplôme national supérieur d’expression plastique) en 2010. Elle vit et travaille actuellement à Strasbourg.

Publicités

Retrouvez les 139 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2018  Semaine 15
Sans titre, Martine Hardy

M.Hardy

“Ce dessin est issu d’une série de formats identiques, je m’étais fixé cette contrainte. Avec de la mine de plomb et du pastel, j’ai rempli des espaces, en ai laissé d’autres vierges. J’aime bien les interstices, les espaces intermédiaires. J’y ajoute aussi parfois des fragments de tissu ou de dessins précédents.”
………………………………………………………………………………………………………………………
Formée à l’École des Beaux-Arts de Rennes, MARTINE HARDY vit en Bretagne. Céramiste, elle travaille aussi sur papier et toile privilégiant l’usage de techniques mixtes. Passionnée par le rapport des formes entre elles, elle expose souvent simultanément volumes en terre cuite et travaux picturaux.

Retrouvez les 138 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2018  Semaine 14
Oiseaux et fleurs, Chengyen Lee

Chengyen Lee

“Mes œuvres étant de grande taille, je ne fais pas souvent de croquis à petite échelle. Je travaille directement à l’échelle 1 sur de grands rouleaux de papier qui peuvent contenir plusieurs modèles. Mes esquisses sont réalisées en noir sur du papier blanc. La simplicité du trait me permet de rester libre pour le choix des couleurs et des perles. Mon croquis achevé, je le reproduis par la suite sur une toile. Je peux ainsi me concentrer sur la recherche des couleurs qui lui donneront vie. Cette étape peut s’avérer longue.
L’inspiration et les idées ne surgissent pas toujours instantanément. Je reste d’ailleurs convaincu que la méticulosité joue un rôle essentiel dans l’évolution de ma création.”
……………………………………………………………………………………………………………………….
CHENGYEN LEE est un artiste brodeur. Après des études à Taïwan dans le domaine de la mode, il commence à 27 ans le travail dont il rêvait : la broderie. Fin 2011, il s’installe en France à Nantes où il vit et travaille. Plusieurs de ses œuvres ont été exposées à Taïwan, en Belgique et en France.

Retrouvez les 137 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2018  Semaine 13
En résidence, Mathilde Caylou
M.CAYLOU

“Voici un dessin extrait d’une résidence que je fais depuis presque 3 mois dans un hôpital psychiatrique.
Mes recherches s’appuient sur les notions de perspective, de point de vue, de ligne d’horizon, de notre rapport à la réalité, au monde. Les patients sont tellement dans leur propre fiction, la réalité qu’ils se sont construite, que ces mots se sont imposés à moi et m’ont guidés tout au long de la résidence. L’atelier jouxte un beau château d’eau qui alimente l’ensemble de l’hôpital, ce qui le rend autonome en eau, pompée dans la rivière… L’hôpital comme un milieu clos mais en même temps lieu de passage et de circulation. Voila pour le contexte !“
……………………………………………………………………………………………………………………….
MATHILDE CAYLOU a étudié à l’HEAR (Haute École des arts du Rhin) de Strasbourg. Elle expose régulièrement en France et à l’étranger (Strasbourg, Paris, Munich, Prague, Zwiesel, Mulhouse et Stuttgart). Elle a travaillé dans divers ateliers, à Murano, à Ebeltoft au Danemark, à Sars-Poteries (Nord) et au CIAV (Centre international d’art verrier) de Meisenthal (Moselle).

Retrouvez les 136 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2018  Semaine 12
L’homme enraciné, Jean-Marc Bullet

l'homme enraciné J.M.Bullet

Dans mon travail, j’explore une dimension culturelle et sociale. Comment, à partir de son bagage culturel et social, l’homme moderne peut-il être en relation consciente avec son environnement ?  À travers le dessin, j’explore la question de la relation au vivant où l’homme est un acteur à part entière d’un écosystème, ni naturel ni artificiel, profondément en relation.  Les processus naturels, la croissance des plantes, les connaissance du jardinier, de l’ethno-pharmacologue sont une source d’inspiration pour mes dessins. Je cherche à dessiner un homme nouveau, un homme en relation avec sa culture, avec la nature, dans l’espace urbain.
……………………………………………………………………………………………………………………….
Né en 1980, en France, JEAN-MARC BULLET est diplômé successivement de  l’ESAD, École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg en paysage et de l’ENSCI- les Ateliers. Son travail part du postulat que les pratiques culturelles se font toujours dans un jeu de relation entre acteurs reliés qu’ils soient humain, animal, végétal ou élément naturel (vent, lumière, eau). C’est dans cet aire de jeu qu’il imagine des dispositifs, espace ou objet, comme des catalyseurs de relation qu’il appelle des objets passeurs. Tout juste diplômé en 2012, il fonde l’agence Bullet&Associés et enseigne le design au Campus Caraïbéen des Arts en Martinique. Son projet de diplôme de l’ENSCI, “Design en territoire rhizomique” est présenté à la Biennale de design à Saint Étienne en 2013. En Martinique, il réalise des scénographies d’exposition pour des institutions publics comme la Chambre de Commerce et de l’Industrie et collabore avec la Ville de Fort-de-France à des programmes de rénovation urbaine. Fin 2016, il part en Chine comme directeur artistique pour une agence de design. De retour en France il présente en 2017 le projet composteurs urbains au Parc des Tuileries à l’exposition “Jardins, Jardin”.

Retrouvez les 135 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2018  Semaine 11
Blue Jumbo, Patrick Loughran
BlueJumbo P.Loughran

“Ce dessin fait partie d’une série qui pose les mêmes questions que celles présentes dans mes sculptures en céramique. Dessiner pour moi est toujours une réflexion sur l’organisation de l’espace, le choix de “sujets graphiques”, l’aménagement des traces et gestes.
Mes derniers dessins sont plus denses qu’auparavant. On y trouve une accumulation de propositions, d’improvisations, d’erreurs et de corrections. Je pioche dans un inventaire personnel des formes pour retravailler l’image tout en maintenant la possibilité d’être surpris. Un dessin peut alors apparaître presque hors de mon contrôle.”
……………………………………………………………………………………………………………………….
Céramiste, originaire de Detroit (Michigan), PATRICK LOUGHRAN est diplômé des Beaux-Arts et en Sciences politiques de la Columbia University à New York. Il a enseigné la céramique à New York, Chicago et au Nouveau-Mexique. En 1991, il s’installe à Paris. Il enseigne ensuite à l’École nationale supérieure d’art de Limoges et dans plusieurs écoles municipales d’arts plastiques. Lauréat du Prix de la ville de Vallauris en 2016, il expose régulièrement ses sculptures et dessins en France et à l’étranger.
Ses œuvres sont présentées à la Cité de la céramique de Sèvres dans le cadre de l’exposition “l’expérience de la couleur“ jusqu’au 2 avril 2018. Il animera le samedi 17 mars à 15h une rencontre avec Michaële Andrea Schatt pour parler de son travail.

 

Retrouvez les 134 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2018  Semaine 10
Le visage de la fraude, Martin Lacreuse

M.LACREUSE
“Voilà la bête à la queue affilée, qui traverse les montagnes, brise les murs et les armes : voilà celle qui infecte le monde entier.”
…………………………………………………………………………………………………………….…….
Après une formation de graphiste, Martin LACREUSE se dirige vers l’art, en particulier le dessin, la photo et la vidéo. Il a remporté le Prix spécial du jury pour le PRIX DESS(E)INS 2013 et a reçu le premier prix,dans la catégorie dessin, lors du Salon des artistes de la Ville de Paris. Il est également illustrateur en freelance. »