“ le dessin de la semaine n°15“

2015  Semaine 6
La fenêtre, AURÉLIE ECKENSCHWILLER

AURELIE ECKENSCHWILLER

“ Ce dessin est un point d’entrée dans un travail de recherche sur une fenêtre. Le dessin emprunte le mode de représentation conventionnel qu’est la coupe mais la présence d’un personnage introduit une échelle étrange et en perturbe la lecture. Ce personnage pose une question à un composant architectural – la fenêtre, en se tenant là, il rappelle peut-être que la fenêtre n’est pas uniquement à considérer comme un élément de fermeture, mais qu’elle peut être le support d’usages plus larges.
En dessinant cette fenêtre, je fais remonter des images de fenêtres enregistrées en mémoire et qui se télescopent. Une image personnelle, celle des fenêtres douillettes des maisons Alsaciennes, dont le bâti épouse toute l’épaisseur du mur et dans lesquelles on peut véritablement « s’installer à la fenêtre ». Cette fenêtre en appelle une autre, vue dans une gravure d’Albrecht Dürer représentant Saint Jérôme dans son cabinet de travail (elle est reproduite dans le tome 2 de La mécanisation au pouvoir de Siegfried Giedion). La fenêtre est dessinée comme un espace à part entière, mais c’est aussi un dispositif : elle filtre la lumière mais le vitrail ne permet pas la prise de vue, elle semble participer à la concentration du personnage, elle éclaire sans dissiper. Par correspondance, je pense aux baies et aux fenêtres de la bibliothèque de Louis Kahn à Exeter dans lesquelles les étudiants peuvent se retrancher comme dans une cellule.
Dans mon dessin, le battant s’est ouvert à cause d’un courant d’air, le personnage en bleu de travail est invité à quitter sa posture contemplative pour explorer cette fenêtre, l’interroger, la manipuler, la travailler.“

……………………………………………………………………………………………………………………….
AURÉLIE ECKENSCHWILLER est designer.
Après un passage à l’école Boulle, elle obtient un diplôme de créateur industriel à l’ENSCI Les Ateliers en 2011, et prépare son diplôme en architecture à l’école de Paris-Malaquais. Parallèlement à ses études, elle mène une activité professionnelle indépendante : illustration pour la maison d’édition alsacienne L’Arpenteur, design et architecture.
Le point commun de ces activités est le dessin qui est tour à tour moyen d’expression, de recherche, d’introspection ou plus simplement de commentaire. Les projets traversés informent et modifient ce dessin, y ajoutent des codes, des éléments de langage, des réalités, des techniques, et construisent un imaginaire. Il s’étonne des bizarreries de ce monde autant qu’il s’en nourrit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :