“le dessin de la semaine n°73“

Pour fêter l’été, nous ne résistons pas à bousculer cette rubrique …
Vous retrouverez les 72 premiers dessins dans l’onglet “le dessin de la semaine“ 

2016 ♦ Semaine 25
Calligraphie éphémère – Shanghai juin 2016

 

Shanghai nB“La Chine a vu naître dans les années 90 une pratique d’un nouveau genre, le “Dishu“. Dans la cosmo­gonie chinoise “di“, le carré, repré­sente la terre, par exten­sion le sol (le cercle repré­sen­tant le ciel, le sacré) et “chu“ signifie livre donc par associa­tion écriture. L’expression “dishu“ signifie donc littéralement écriture carrée, mais le sens réel est dans ce contexte “calli­gra­phie sur le sol“: prati­quer une écriture éphémère au sol en utili­sant l’eau comme encre. Très populaire, ce phénomène récent est pratiqué quotidiennement par des milliers de calligraphes anonymes dans les parcs ou sur des grandes places. La magie opère à partir de 6h du matin en été, telle une scène de ballet, des petits groupes arpentent les différents sols pavés trans­formés d’un coup en une immense feuille de papier. Armés d’un petit sceau et d’un pinceau à pointe en mousse, ces calligraphes de l’aube commencent leurs danses matinales. Extraits littéraires, poésies ou aphorismes sont tracés l’espace d’un instant.“
François Chastanet
http://francoischastanet.com/works/dishu-ground-calligraphy-in-china
……………………………………………………………………………………………………………………….
François Chastanet (1975), architecte et typographe (Dplg, Dea histoire architecturale et urbaine, Atelier national de recherche typographique – ANRT) co-fondateur du studio de conception graphique TypoMorpho, enseigne depuis 2002 le design graphique et la typographie au sein du Département design graphique de l’Institut supérieur des arts Toulouse – isdaT (et conjointement de 2010 à 2012 dans le Département Design de l’École supérieure d’art et de design de Saint Étienne – Esadse). Écrit sur l’épigraphie contemporaine avec un intérêt particulier pour la communication visuelle des cultures urbaines. Auteur en 2007 d’un ouvrage de référence intitulé Pixação: São Paulo Signature, documentant la relation entre la signature urbaine, le corps et l’architecture, il publie en 2009 un second ouvrage intitulé Cholo Writing: Latino Gang Graffiti in Los Angeles aux éditions Dokument Press. Lauréat en 2011 du programme international « Hors Les Murs » de l’Institut Français, il publie en 2013 un nouveau projet documentaire intitulé Dishu: Ground Calligraphy in China sur les pratiques calligraphiques contemporaines dans l’espace public chinois.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :