“Un dessin de la semaine » un peu exceptionnel
car il nous permet de vous annoncer la sortie du livre :

“La consigne, les dessins des métiers d’art“,

que vous pourrez trouver en exclusivité au Salon Révélations
(stand Éditions Ateliers d’Art de France, H14)
du 3 au 8 mai 2017 au Grand Palais à Paris.

Cet ouvrage présente un fonds inédits de quelque 260 dessins réalisés par 50 créateurs.
Conçu et réalisé par l’association Les Traces Habiles, le livre a été récompensé par le Prix La Pensée de la Fondation Ateliers d’Art de France.

A cette occasion, nous vous donnons rendez-vous le samedi 6 mai 2017 au Grand Palais :
– de 15h à 16h pour la conférence “les dess(e)ins de la création“ avec Isabelle Daëron, designer/ Jean-Baptiste Fastrez, designer / Patrick Loughran, céramiste / Alain Mailland, tourneur et sculpteur sur bois.
– de 17h30 à 19h pour la remise du Prix La Pensée.

2017  Semaine 16
Pompon, Marie-Anne Baccichet

La consigne, les dessins des métiers d'art

“Une fois n’est pas coutume, mes souvenirs d’enfance ont nourri mes idées de sculptures. Cela fait un moment que je souhaites mettre le pompon à l’honneur. Il est l’objet emblématique de mon enfance. Je l’ai toujours trouvé amusant, coloré et ludique. J’en ai souvent confectionné, aidée de ma grand-mère.
Aujourd’hui couché sur le papier, il m’apparaît différent, vivant et inquiétant. Mon carnet se rempli de dizaines de pompons de couleurs différentes. Au fur et à mesure que je les dessine, ils se déforment et perdent leur forme initiale. Le pompon est présent déstructuré. Il est devenu un parasite.“
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
MARIE-ANNE BACCICHET commence sa formation en 2004 à l’école des Beaux-Arts de Nîmes. Puis elle décide de poursuivre son cursus à l’atelier Verre de l’école des Arts décoratifs de Strasbourg où elle obtient un DNSEP (Diplôme national supérieur d’expression plastique) en 2010. Elle vit et travaille actuellement à Strasbourg.

Chaque semaine un dessin commenté par son auteur.
Vous retrouverez les 105 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2017  Semaine 15
Parfois mieux avec rien, Patrick Grandvuillemin

P.Grandvuillemin

“Dessiner… c’est construire dans le vide…“
……………………………………………………………………………………………………………………….
PATRICK GRANDVUILLEMIN est scénographe.
“Patrick Granvuillemin, n’est pas un personnage du paraître, ne comptez pas sur lui pour des pages de théories sur vos projets à réaliser. Que ce soit dans des conceptions d’éclairage ou dans les multiples scénographies réalisées pour des compagnies de théâtre, il prend le temps, fidèlement accompagné par son carnet à dessin, d’expliquer, de traduire et surtout de faire comprendre que la création est en chacun de nous.
Touche à tout, inventeur et sensible, il est avant tout profondément humain, c’est ce qui fait que la matière lui sourit, et qu’elle se laisse aller entre ses mains pour donner le meilleur d’elle-même.“
Christian Magnani

Chaque semaine un dessin commenté par son auteur.
Vous retrouverez les 104 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2017  Semaine 14
Grise mine et rouge, Isabelle Janier

IMG_0296modif

“Le baluchon sur l’épaule, impatiente de savoir ce qu’il contient…“
…………………………………………………………………………………………………………………….
Après des études aux Beaux Arts de Paris, ISABELLE JANIER entre au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique à Paris en 1979. Elle est pensionnaire à la Comédie-Française entre 1986 et 1988. Elle est metteur en scène de Crommelynck, Kleist (La petite Catherine de Heilbronn), Schnitzler (Melle Else, qu’elle  interprète aussi), Shakespeare (Roméo et Juliette), Marivaux (La Seconde Surprise de l’amour)… Elle interprète un de ses premiers textes “Grain de Sable“ qui obtient l’Aide à la Création et qui sera joué à Paris en 2005 et 2006, puis “Amoureuse“ récompensé par le CNL et “SEP en Scène“ joué pendant quatre ans en France.
Ses œuvres, dessins et peintures, sont exposées jusqu’au 21 mai 2017 à l’USINE A ZABU à Saint-Germain-des-Angles et du 14 juin au 25 juin 2017, 126 rue de Charonne à Paris.

Chaque semaine un dessin commenté par son auteur.
Vous retrouverez les 103 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2017  Semaine 13
Pas encore nommé…, Catherine Zask

Catherine Zask

“Dessin issu d’une vaste série pas encore nommée (amibes, cellules…?) sur copies doubles quadrillées.“
…………………………………………………………………………………………………………………….
CATHERINE ZASK est graphiste, elle vit et travaille à Paris.
Diplômée de l’ESAG Penninghen (Paris) en 1984, elle ouvre son propre studio en 1985.
En tant que graphiste, Zask collabore sur le long terme avec des institutions culturelles et des entreprises du secteur privé. Nombre de ses travaux graphiques ont été distingués par des prix internationaux et figurent dans des collections publiques.
Depuis 1984, elle ne cesse d’approfondir son travail sur la lettre et dessine quotidiennement. Elle crée Alfabetempo en 1993, lors de son séjour à la Villa Médicis à Rome. Ce travail est le prolongement d’une recherche engagée dix ans auparavant autour du tracé, du signe, de l’écriture. Il donnera lieu à de multiples développements : alphabet, sculptures, compositions…
Outre le travail graphique, l’œuvre de Zask est composée de nombreuses séries : Alfabetempo, Cousu-Zask, Gribouillis, Happy Dots, Languazask, Radiographies de pensées, Sismozask, Splatchs, The Iris Project… une trentaine de projets menés simultanément, mêlant écriture, dessins, films, photographies.
Nombreuses expositions, publications, conférences, ainsi que des jurys, en France et à l’étranger. Pensionnaire de la Villa Médicis, Académie de France à Rome en 1993-1994, Catherine Zask a reçu le Grand Prix de la 20e Biennale internationale de design graphique de Brno en 2002. Elle est membre de l’AGI, Alliance graphique internationale. En 2010, elle est faite chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres.
https://www.catherinezask.com
https://www.facebook.com/catherin.zask

Chaque semaine un dessin commenté par son auteur.
Vous retrouverez les 102 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2017  Semaine 12
Muscle, Laurent Burte

LAURENT BURTE

“Pour ce qui est du commentaire… J’avoue ne pas avoir grand chose à dire en fait, c’est toujours ce travail sur le monde qui nous entoure, la folie des gens ;-)“
……………………………………………………………………………………………………………………….

Laurent Burte est artiste, graphiste et directeur artistique. Sorti de Penninghen en 2002, il prend en main la direction artistique de plusieurs magazines culturel et mode (Sofa, Bag, Un Six Huit, Modzik etc.). Au sein de son studio L+B, il créé de nombreuses identités visuelles et s’occupe depuis 2 ans de la direction artistique des magazines Society et Running Heroes. 
www.lplusb.com

Chaque semaine un dessin commenté par son auteur.
Vous retrouverez les 101 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2017  Semaine 11
Toile de parasol, Evelise Millet

EveliseMillet2017M

“Un dessin extrait de mes recherches en cours autour du support imprimé. Ici, un fragment de toile de parasol.“
……………………………………………………………………………………………………………………….
EVELISE MILLET vit et travaille à Besançon. Elle est diplômée de l’école supérieure d’arts & médias de Caen et de l’école supérieure d’art d’Epinal. Elle cultive un champ élargi du dessin. Sa recherche tente de trouver de nouvelles manières de développer la ligne dans l’espace, de la mettre en scène, ou encore de l’imprimer et de la mettre en page.
En explorant les dispositifs de vision, les fausses perspectives et les juxtapositions de plans, ses dessins interrogent les problèmes de représentation. Elle scrute les modes d’apparition de l’image et trace des points de rencontre entre les signes et leur structure, pensés et fabriqués pour être vus. S’aperçoit-on ainsi que l’objet du dessin n’est pas tant la représentation du sujet mais la représentation même.

Chaque semaine un dessin commenté par son auteur.
Vous retrouverez les 100 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2017  Semaine 10
Portrait d’Alice, Claude Courtecuisse

C.Courtecuisse

“Un dessin assez ancien qui sera exposé avec d’autres travaux à la Galerie Malebranche, dans l’exposition Avis de passage du 8 au 25 mars 2017. “
…………………………………………………………………………………………………………………..
Claude COURTECUISSE, artiste designer, enseignant, vit et travaille à Lille et Paris.
Diplômé des Arts appliqués de Paris et de l’ENS (Ecole Normale Supérieure de Cachan), il devient professeur à l’Ecole régionale des Beaux Arts de Lille de 1970 à 1987, dont il assure la direction entre 1987 et 1989. Il est membre du comité technique du FRAC Nord Pas de Calais de 1982 à 1989. De 1989 à 1992 , il occupe un poste d’inspecteur principal des enseignements artistiques au Ministère de la Culture. Chargé de cours et conseiller pédagogique à l’Ecole Camondo entre 1988 et 2007, il a été professeur agrégé à l’Ecole Olivier de Serre ( Paris) de 1994 à 2001 et a enseigné à lE.N.S Cachan.
En tant qu’artiste, photographe, sculpteur et designer, il a réalisé des commandes publiques pour le ministère de la Culture et plusieurs de ses œuvres ont été acquises par le Musée d’Art Moderne de Villeneuve d’Ascq, le Centre Georges Pompidou, le Musée des Arts décoratifs de Paris, le Frac Nord Pas de Calaiset le Musée de la Piscine à Roubaix.
En 2007, une exposition « Détours d’Objets » présente son travail au Centre Pompidou puis à Istanbul modern. En 2012, il participe à l’exposition « Babel » au Palais des Beaux Arts de Lille puis en 2013 au Centre Botanique à Bruxelles. Il organise le colloque avec Eric Vandecasteele pour l’Université de Saint Etienne  « D’un territoire l’autre » à la bibliothèque de Lyon en 2O12. En 2014 «  Détours d’Objets » est exposé à Macao.