archive

Archives de Tag: Patrick Loughran

Le dessin de la semaine
Retrouvez les 197 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“
2020 ♦ Semaine 24
Bridge, Patrick Loughran

Ce dessin fait partie d’une série de dessins qui dialoguent avec mes sculptures en céramique et qui sont faits au même moment. Chacun est réalisé en totale improvisation, un travail de couches et de fragments d’images recomposées. “Bridge” est une collection de “céramique souvenirs“—un lavis bleu de cobalt sur la porcelaine, un peu d’or qui rappelle les lustres, des formes articulées sortant des moules… et toujours les traces des doigts.

Céramiste, originaire de Detroit (Michigan), Patrick Loughran est diplômé des Beaux-Arts et en Sciences politiques de la Columbia University à New York. Il a enseigné la céramique à New York, Chicago et au Nouveau-Mexique. En 1991, il s’installe à Paris. Il enseigne ensuite à l’École nationale supérieure d’art de Limoges et dans plusieurs écoles municipales d’arts plastiques. Lauréat du Prix de la ville de Vallauris en 2016, il expose régulièrement ses sculptures et dessins en France et à l’étranger.

Sa prochaine exposition “This and That“ aura lieu au Centre Céramique Contemporaine La Borne du 20 juin au 21 juillet 2020.

Retrouvez les 135 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“

2018  Semaine 11
Blue Jumbo, Patrick Loughran
BlueJumbo P.Loughran

“Ce dessin fait partie d’une série qui pose les mêmes questions que celles présentes dans mes sculptures en céramique. Dessiner pour moi est toujours une réflexion sur l’organisation de l’espace, le choix de “sujets graphiques”, l’aménagement des traces et gestes.
Mes derniers dessins sont plus denses qu’auparavant. On y trouve une accumulation de propositions, d’improvisations, d’erreurs et de corrections. Je pioche dans un inventaire personnel des formes pour retravailler l’image tout en maintenant la possibilité d’être surpris. Un dessin peut alors apparaître presque hors de mon contrôle.”
……………………………………………………………………………………………………………………….
Céramiste, originaire de Detroit (Michigan), PATRICK LOUGHRAN est diplômé des Beaux-Arts et en Sciences politiques de la Columbia University à New York. Il a enseigné la céramique à New York, Chicago et au Nouveau-Mexique. En 1991, il s’installe à Paris. Il enseigne ensuite à l’École nationale supérieure d’art de Limoges et dans plusieurs écoles municipales d’arts plastiques. Lauréat du Prix de la ville de Vallauris en 2016, il expose régulièrement ses sculptures et dessins en France et à l’étranger.
Ses œuvres sont présentées à la Cité de la céramique de Sèvres dans le cadre de l’exposition “l’expérience de la couleur“ jusqu’au 2 avril 2018. Il animera le samedi 17 mars à 15h une rencontre avec Michaële Andrea Schatt pour parler de son travail.

 

Cette semaine, un “dessin composé“ pour vous inviter à rencontrer :
Isabelle Daëron designer, Jean-Baptiste Fastrez designer,
Alain Mailland tourneur-sculpteur sur bois, Patrick Loughran céramiste,

 le samedi 6 mai de 15h à 16h au Salon Révélations – Grand Palais
à l’occasion de la conférence : « les dess(e)ins de la création“

2017  Semaine 18
Isabelle Daëron, Jean-Baptiste Fastrez, Alain Mailland, Patrick Loughran

109. Révélations conference

À l’occasion de la sortie du livre La consigne, les dessins des métiers d’art, Les Traces Habiles questionne le statut du dessin dans le processus créatif.
Le rapprochement des disciplines “métiers d’art et design“ opéré cette année au sein du salon Révélations est une formidable opportunité de comprendre les parcours singuliers de chacun des créateurs et de saisir les perméabilités ou les distinctions qu’il existe entre ces pratiques.
Artisans, concepteurs, “faiseurs“, chercheurs… le dessin est pour beaucoup d’entre eux le langage privilégié pour constituer un réservoir d’inspiration, poser des hypothèses ou expérimenter de nouvelles directions.
En invitant des créateurs à témoigner sur la genèse de leurs projets et en s’appuyant sur les dessins produits à cette occasion, la rencontre cherche à rendre tangible les coulisses de la création.

Samedi 6 mai de 15h à 16h – Révélations Grand Palais – Espace conférences

2016  Semaine 50
Hyacinth, Patrick Loughran

hyacinth

“Je fabrique mes sculptures céramiques suivant un “protocole d’improvisation“. L’atelier rempli de formes, de gestes, de fragments de terre devient une sorte de carnet de croquis en volume. Je revisite souvent ces sculptures et les ré-emaille ou recompose. Ce dessin,  Hyacinth est né dans le même esprit. Il appartient à une série de dessins réalisée cette année en reprenant des dessins, faits à New York il y a trente ans que j’avais à l’époque découpés. On voit dans Hyacinth un fond atmosphérique du dessin au fusain qui est le fragment de l’original. Après, les couches d’encre, d’acrylique et de pastel mettent l’image en mouvement avec une vie agitée et excentrique.“
……………………………………………………………………………………………………………………….
Céramiste, originaire de Detroit, PATRICK LOUGHRAN a étudié les sciences politiques, puis la sculpture et les arts appliqués à Columbia University à New York. Il a enseigné la céramique aux écoles des Beaux Arts à New York, Chicago et au Nouveau Mexique. En 1991 il s’installe à Paris. Il a enseigné à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art (ENSA) de Limoges et dans plusieurs écoles municipales d’arts plastiques. Il expose sculptures et dessins en France et à l’étranger: la Biennale Internationale de Céramique de Vallauris (Prix de la Ville de Vallauris 2016) ; Le Fil Rouge (Roubaix) ; Le Prix David Miller (Bandol) ; Saarländisches Künstlerhaus, (Saarbrücken, Allemagne) ; Espace Gainville (Aulnay-sous-bois) ; Galerie Empreintes (Aydat) ; la 15ème Biennale Internationale de Céramique (Châteauroux) ; la Fondation Bernardaud (Limoges) et la Mona Bismarck Foundation (Paris) ; la Maison d’art contemporain Chaillioux (Fresnes) ; l’Espace d’art contemporain Camille Lambert (Juvisy-sur-Orge) ; Fule International Ceramic Museums (Fuping, Chine).

Et voilà c’est reparti pour une nouvelle année dédiée au dessin !

Chaque semaine découvrez un dessin commenté par son auteur.
Vous retrouverez les 52 premiers dans l’onglet “le dessin de la semaine“ 

2016  Semaine 2
Bienvenue à PATRICK LOUGHRAN, céramiste
qui a rejoint l’association Les Traces Habiles, il y a quelques semaines !

Patrick Loughran

“Sans jamais perdre de vue l’espace du dessin, le sculpteur se souvient être potier, et déploie son travail avec humilité, dans de sans cesse va et vient du papier à la terre. Respectueux du temps nécessaire au bon ordre, il construit avec soin. Rapproche, assemble, élabore des ensembles colorés, luxuriants, souvent baroques. Expressions abstraites d’une réalité hétérogène. Pourtant les images nous reviennent, de bouquets ou de boules de glace, soulignées parfois d’un titre évocateur. Tout vient toujours du réel, des lisières de la figuration. Le dessin n’est pas préparatoire, il est complémentaire, il est partie de l’œuvre et en ré-invente les possibilités. Rien n’est fixé de la bonne marche à suivre : l’un nourrit l’autre, qui se nourrit lui même. Les dessins provoquent la sculpture, qui mène au dessin. Tout se fait alors dans la logique d’un travail entrepris qui jamais ne s’arrêtera, déjouant les attentes sans craindre la dissonance.“
Philippe Godderidge, “L’exploration des Lisières“ Le Fil Rouge, Roubaix 2015
……………………………………………………………………………………………………………………….
PATRICK LOUGHRAN est né aux Etats-Unis. Il vit et travaille à Paris depuis 1991. Diplômé des Sciences Politiques et Beaux-Arts de Columbia University, New York City, il enseigne à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art (ENSA) de Limoges et à l’Ecole Municipale d’Arts Plastiques, Saint-Denis. Il expose sculptures et dessins en France et à l’étranger. Il a été récompensé en 2013 par le prix David Miller.